Podcast : les conseils pour bien résumer un épisode

Un bon podcasteur ne se contente pas de mettre en ligne son dernier épisode. Pour espérer convertir les curieux qui passent par là en auditeurs fidèles, il va falloir les "accrocher" et leur donner envie avec le résumé d'épisode.

Le titre de l’épisode

La première chose que verra ton auditeur c’est le titre. C’est la base pour résumer un épisode de podcast. Il fait donc partie des choses les plus importantes à travailler. Tu peux évidement trouver le titre avant de faire l’enregistrement, mais le plus pertinent c’est d’y réfléchir à postériori. Car pendant que tu vas faire ton enregistrement tu va pouvoir “sentir l’ambiance” de celui-ci et le titre peut changer radicalement en fonction de la trajectoire donnée par l’épisode.

Un titre d’épisode a plusieurs objectifs comme :

  • donner une idée du contenu de l’épisode pour l’auditeur,
  • donner envie d’aller plus loin et d’écouter l’audio,
  • permettre un bon référencement sur Google et donc attirer de futurs auditeurs.

Cela à l’air simple en apparence, mais lorsque je me suis essayé à cet exercice pour mes clients, je me suis bien souvent “cassé les dents”, car il faut être à la fois créatif et synthétique sans fausser le message que l’hôte et l’invité souhaitaient faire passer. Le plus simple est de se mettre à la place de l’auditeur et de réfléchir à ce qui pourrait l’intéresser dans cet enregistrement. Souvent cela va se traduire par une question ou commencer par un verbe d’action.

Ne fais pas des titres à rallonge, soit concis, et tâche d’employer les mots importants.

Exemple avec le podcast Maker Side, le podcast des créateurs de side project enregistré par Amin.

Maker-Side-Episodes-Liste
Liste d’épisodes du Podcast Maker Side

Le résumé de l’épisode

Le résumé va se découper en plusieurs parties. Il ne suffit pas de mettre quelques lignes et de passer à la suite. Tu vas devoir travailler le résumé selon la structure suivante :

Le corps du résumé

Avant de commencer il faut prendre des notes (pendant et/ou après l’enregistrement)

exemple de notes : https://www.notion.so/Exemple-Podcast-Indie-Makers-Episode-39-c11f3977f4454becb751e0c7a0cd411c

Après avoir pris des notes, voire même fait une transcription complète de ton épisode, tu peux alors commencer à rédiger ton résumé. Il faut compter entre 150 et 300 mots et le diviser en trois courts paragraphes, voire quatre pour plus de clarté sur mobile.

Cela peut sembler peu, mais le but du résumé n’est pas de retranscrire toutes les informations dont il sera question dans le podcast. Au contraire, le but est d’essayer d’influencer l’auditeur pour qu’il appuie sur le bouton “lecture” !

Si le résumé ressemble à un roman, il n’y aura alors aucune raison pour qu’il écoute l’épisode.

Pense au modèle marketing AIDA acronyme de “Attention/Intérêt/Désir/Action”. Avec cette méthode tu vas pouvoir Capter l’Attention / Susciter l’Intérêt / Provoquer le Désir / Inciter à l’Action.

Le modèle AIDA doit fonctionner en moins de 20 secondes. Un prochain article traitera ce sujet plus en profondeur.

La timeline du résumé

Si tes épisodes sont longs, une astuce qu’apprécieront à coup sur les auditeurs, c’est d’ajouter une “timeline“.

Pour cela rien de plus simple : à chaque changement de sujet ou à chaque point important, relève la durée (hh:mm:ss) et ajoute une note sur le passage.

Cela te demandera un petit travail supplémentaire, mais il en vaut la peine, car en survolant cette timeline, un auditeur encore hésitant pourra tomber sur un passage qui l’intéresse particulièrement et c’est ce qui amorcera doucement sa conversion vers un nouvel auditeur abonné.

Exemple avec le podcast SaaS Connection d’Alex Delivet

Timeline d'un épisode du Podcast SaaS Connection
Timeline d’un épisode du Podcast SaaS Connection

Les liens dans le résumé

Ici le but est de faire le bilan des ressources citées dans l’épisode (site web, livres, autres podcasts…) pour permettre à l’auditeur d’aller lui-même voir de quoi l’invité a parlé durant cet interview et de découvrir des choses qu’il ne connaissait pas jusqu’alors et qui vont lui apporter de la valeur supplémentaire.

C’est aussi l’occasion d’y ajouter des liens vers tes réseaux sociaux pour maintenir le contact et vers tes propres contenus (ebook, portfolio etc…).

Les crédits de ton épisode

Les derniers lignes de ton résumé vont te permettre de remercier tes invités, mais aussi les personnes qui t’auront aidé pour le podcast (monteur pour l’audio, copywriter pour le résumé…). N’oublie jamais de les créditer! C’est important de montrer que tu ne travailles pas seul, car cela donne un petit côté plus professionnel à ton travail du point de vue de l’auditeur.

Comme ici dans l’épisode 45 de Indie Makers

Crédit du podcast Indie Makers
Crédit du podcast Indie Makers

Conclusion :

Un résumé ça se prépare, et cela prend un peu de temps. Mais il va te permettre d’être mieux référencé grâce à des techniques SEO simples, comme un bon titre, une structure claire, des termes en rapport avec le contenu, des backlinks… Et surtout, tu vas pouvoir convertir plus facilement un auditeur qui ne te connait pas encore.

Enfin si tu ne te sens pas encore capable de faire tes résumés toi-même ou si tu n’as tout simplement pas le temps, tu peux compter sur les freelances de la marketplace de WeLovePodcasts pour le faire à ta place.

Partagez cet article

Un commentaire

  1. 💪💪 je l’envoie au nouveau rédacteur d’Indie Makers !
    N’hésite pas à aller dans les détails j’aurais aimé avoir un article encore plus complet 🙂

Laisser un commentaire

1 × deux =